TRACE - Tunisian Rural and Agricultural Chain of Employment

Appui à la création d’emplois dans le secteur agricole en milieu rural dans le cadre du programme (TRACE)

TRACE est un programme de la Banque Mondiale financé par les Pays-Bas.Il a pour objectif de créer des emplois, notamment pour les jeunes et les femmes, dans le secteur rural, agricole et agroalimentaire en augmentant la productivité et la résilience des petits producteurs et en renforçant la compétitivité des organisations professionnelles et des PME grâce à un meilleur accès aux connaissances, aux innovations et aux services financiers.

Découvrez si vous êtes éligible à l’accompagnement TRACE ? Vous êtes intéressé.e.s ? Contactez-nous !

Où nous opérons

Un fonds de soutien, géré par le Consortium d’entreprises Microfinanza (Italie), ACK International (France) et AGER (Tunisie), est opérationnel ; ce fonds d’investissement qui s’élève à 1 200 000 dollars est disponible pour apporter des contributions aux fonds propres de 100 entreprises qui sont souvent sous capitalisées et qui seront ciblées par le projet dans le Gouvernorat de Jendouba.

Nos objectifs

  • 10 projets avant fin 2021 – phase pilote
  • 50 projets avant fin 2022
  • 40 projets avant fin 2023

Notre méthodologie :

  • Dialogue avec les partenaires et intégration dans l’écosystème local : secteur privé, institutions financières et de crédit (leasing, fournisseurs), services publics, programmes d’appui.
  • Guichet ouvert et mobilisation de coachs spécialisés, proposant un appui à la carte aux porteurs de projet : montage des requêtes de financements, matching avec les institutions financières, suivi post financement.
  • Ciblage des projets d’investissement viable commercialement pour soutenir l’emploi durable, l’accroissement de la productivité et des revenus.
  • Prise en compte de la demande quantitative et qualitative des marchés, et des aspects liés à la durabilité sociale et environnementale.

Êtes vous éligible à l’accompagnement TRACE ?

  • Vous êtes :
    • Agriculteur, éleveur, pêcheur ou aquaculteur, sylviculteur ?
    • Collecteur, transformateur de produits agro-alimentaires ?
    • Artisan, opérateur touristique ?
    • Fournisseur de services dans le secteur agricole et agro-alimentaire ?
  • Votre entreprise est une extension ou une création.
  • Vous êtes un indépendant, une société ou un groupement.

Quelques exemples :

Vous êtes producteur ?

Producteur agricole, éleveur, pisciculteur, pêcheur, forestier / sylviculteur :

  • votre projet concerne l’intensification et la diversification des cultures, de l’élevage, de la pêche et de la pisciculture, de la foresterie selon des méthodes durables du point de vue environnemental ;
  • votre projet comprend l’acquisition d’équipements et des travaux (construction / réhabilitation / extension de bâtiments), l’achat d’intrants (fonds de roulement), l’embauche de personnel et un plan de renforcement des capacités techniques ;
  • les + : votre projet s’inscrit dans une voie durable de gestion des ressources naturelles et d’agriculture intelligente face au climat / gestion durable des terres, contribue à l’amélioration de la qualité des produits agricoles (certification), etc.

Vous êtes transformateur ?

  • Votre projet s’inscrit dans le domaine de la valorisation des ressources culturelles et naturelles grâce à l’artisanat et au tourisme rural, écotourisme, accueil à la ferme, ferme pédagogique, etc.
  • votre projet comprend l’acquisition d’équipements et des travaux (construction / réhabilitation / extension de bâtiments), l’achat d’intrants (fonds de roulement), l’embauche de personnel et un plan de renforcement des capacités techniques ;
  • les + : votre projet s’inscrit dans une voie durable de gestion des ressources naturelles et de promotion du tourisme durable / écotourisme, et/ou de sensibilisation à l’agroécologie, l’agriculture intelligente face au climat, la gestion durable des terres, etc.

Vous êtes artisan, opérateur touristique ?

 

  • Votre projet s’inscrit dans le domaine de la valorisation des ressources culturelles et naturelles grâce à l’artisanat et au tourisme rural, écotourisme, accueil à la ferme, ferme pédagogique, etc.
  • Votre projet comprend l’acquisition d’équipements et des travaux (construction / réhabilitation / extension de bâtiments), l’achat d’intrants (fonds de roulement), l’embauche de personnel et un plan de renforcement des capacités techniques ;
  • les + : votre projet s’inscrit dans une voie durable de gestion des ressources naturelles et de promotion du tourisme durable / écotourisme, et/ou de sensibilisation à l’agroécologie, l’agriculture intelligente face au climat, la gestion durable des terres.

Vous êtes fournisseur de services ?

  • Votre projet s’inscrit dans le domaine de l’appui conseil aux producteurs et transformateurs sur tout ou partie de la chaîne de valeur (production, collecte, transport, transformation, stockage, commercialisation…) ;
  • Votre projet comprend l’acquisition d’équipements et des travaux (construction / réhabilitation / extension de bâtiments), l’embauche de personnel et un plan de renforcement des capacités techniques ;
  • Les + : votre projet s’inscrit dans une voie durable de gestion des ressources naturelles et de promotion de systèmes agro-alimentaires durables (certifications et qualité, etc.)

Critères d’éligibilité

  • Votre projet d’investissement est compris entre 25 000 et 100 000 USD soit 75 000 à 300 000 TND.
  • Il peut créer de l’emploi (cible indicative : 3 à 4 emplois directs par projet).
  • Le plan de financement inclut obligatoirement un crédit (bancaire, client, fournisseur, leasing, etc.) qui couvre à minima 50% de l’investissement.
  • Votre projet respecte les exigences environnementales et sociales de la Banque Mondiale.

Quelles sont les étapes de l’accompagnement ?

La contribution TRACE :

Elle correspond au maximum à 30% du montant de l’investissement[1], répartie entre :

  • 14% en appui aux fonds propres (renforcement de l’apport personnel)
  • 16% en appui immatériel (formation, administratif, certifications, assurances, etc. (liste non exhaustive).

NB : La contribution TRACE est compatible avec d’autres appuis de l’Etat ou d’autres partenaires financiers (subventions ou primes), du moment que la part du crédit reste supérieure à 50%, et que le porteur de projet contribue à hauteur de 5 à 10% en fonds propres (dans le cas d’une extension, la valorisation du capital est exclue de l’évaluation des fonds propres).

[1] Investissement = équipement + fonds de roulement en cash. La valorisation du capital (cheptel, équipement, foncier, bâti, etc.) n’est pas prise en compte dans les fonds propres apportés pour ce calcul.

Vous êtes intéressé.e.s ? Contactez-nous !

Pour plus d’informations sur le programme TRACE n’hésitez pas à nous contacter tracejendouba@microfinanza.com

Guichet TRACE

Centre d’affaires North Solutions Coworking à Bousalem
TEL :  +216 78 632 122 // +216 78 633 400
ADRESSE : Cité el hedi khlil 8170 Bou Salem, Tunisie (lien map google)
FACEBOOOK : North-Solution-Coworking NSC

PLATEFORME Tamweeli

tamweeli.tn

Notre partenaire est spécialisé dans la mise en relation entre entrepreneurs et institutions financières.

Inscrivez vous et générez une nouvelle demande de financement.

Après avoir saisi les informations sur votre projet, sélectionnez « TRACE Jendouba » dans la case « organisme d’appui » sollicité.

Si votre demande répond aux critères d’éligibilité, votre demande sera automatiquement transmise et étudiée par notre équipe, et nous vous recontacterons dans les meilleurs délais.

Procédure de traitement des plaintes

Porter plainte à l’égard des services et procédures TRACE-Jendouba

Lorsque vous recevez des services et vous êtes accompagnés par l’équipe TRACE – Jendouba si vos atteintes n’ont pas été respectés ou que vous êtes insatisfait vous pouvez porter plainte selon les procédures indiquées.

1. Principes directeurs du traitement des plaintes

Comme indiqué dans le MOP toute plainte, relative aux plaintes (abus, mauvais traitement et passation des marchés) est soumise en temps voulu à Microfinanza en tant que chef de file du consortium du projet TRACE Jendouba.

Une fois les plaintes sont reçues, elles sont analysées et une réponse est envoyée. Tout retard est à éviter pour prévenir des perturbations inutiles dans le processus de passation de marchés et dans la mise en œuvre du projet.

Toutes les plaintes sont enregistrées par Microfinanza dans un classeur – fichier Excel à archiver sur le système de gestion selon ses procédures internes.

Toute plainte qui pourrait comporter des allégations de fraude ou de corruption, nécessitent une prise en charge particulière[1].

Une consultation dédiée avec la Banque Mondiale pourrait être faite, si des mesures supplémentaires s’avèrent nécessaires.

 

[1] Fraudes commises à titre d’exemples : fausse facturation, utilisation ou présentation de déclarations ou de documents faux, inexacts ou incomplets ayant pour effet la perception ou la rétention indue de fonds provenant du budget alloué au programme TRACE ; la non-communication d’une information en violation d’une obligation spécifique, ayant le même effet ; le détournement de tels fonds à d’autres fins que celles pour lesquelles ils ont été initialement octroyés. Corruptions commises par les acteurs du programme TRACE à titre d’exemples :  Échange d’informations confidentielles ou privilégiées avec un fournisseur pendant le processus d’achat afin de lui donner un avantage sur les autres fournisseurs ; des candidatures biaisées ou retardées ; des critères d’évaluation et d’attribution non justifiés ou abusifs ; obtention des commissions indues ; prendre des décisions en fonction des intérêts du personnel corrompu plutôt que du bien de la réalisation du programme TRACE .

2. Modalités de réception des plaintes

Seulement les plaintes reçues par écrit sur la boite / courriel électronique du tracejendouba@microfinanza.com seront traitées. Une plainte est aussi une occasion pour améliorer la qualité́ des actions promues par le projet.  Le plaignant n’est pas tenu de décliner son 

identité́. Les délais de traitement des plaintes est de 7 jours. Pour toute plainte reçue, la personne désignée œuvre un dossier.

La procédure des plaintes est diffusée et facilement disponible sur le site web https://www.microfinanza.com/fr/trace-project/ afin que toute personne qui souhaite porter plainte la connaisse et sache à qui s’adresser en cas de besoin .

3 Recevabilité́ de la plainte

Lorsqu’une plainte est adressée, il faut tout d’abord en déterminer la nature pour juger si elle est recevable, puis définir la stratégie à suivre pour son traitement.

  • Si la plainte concerne un abus, un mauvais traitement de la part du personnel, la plainte est signalée immédiatement au Chef de projet et l’équipe collabore pour la gestion de la plainte pour donner la réponse appropriée au plaignant.
  • Si la plainte porte sur un fait ou une situation concernant la passation de marchés, le Coordonnateur opérationnel en collaboration avec l’expert passation de marchés et le/la coach désigné/e traitent la plainte en recueillant des éléments ou des faits concrets permettant d’établir une conclusion.

Une plainte peut être fondée pour le plaignant mais non démontrée ou démontrable. Dans ce cas, la plainte aura servi d’outil de sensibilisation ou de prévention.

4. Traitement des plaintes

La personne désignée à suivre les plaintes adressées sur la boite permet au plaignant d’exposer la nature de sa plainte, obtient les renseignements nécessaires, détermine si la plainte est recevable, dirige le plaignant vers l’interlocuteur appropriés s’il y a lieu, et traite la plainte avec diligence, et expose le résultat des constats au plaignant. Elle assure également le suivi et procède à donner les informations nécessaires au Chef de projet et au Coordonnateur opérationnel – pour procéder à la gestion de la plainte et à la formulation des réponses au plaignant. Si la plainte concerne le personnel du projet la réponse doit être donnée par un membre désigné de l’UGP (chef de projet).

En cas de plainte sur la passation des procédures de marché, une réponse formulée par le Coordonnateur opérationnel avec le support de l’expert passation de marché et le coach désigné est donnée. Une fois que les réponses nécessaires ont été fournies, la plainte est archivée. 

Le traitement du dossier est confidentiel afin de préserver l’identité́ de la personne plaignante ainsi que la réputation de la personne visée par la plainte.

5. Rapport du traitement des plaintes

La personne chargée de recevoir les plaintes informe périodiquement la Chef de Projet – selon le fichier mis à jour, à propos des plaintes reçues, de leur nature, de leur traitement, des constats établis de même que du résultat et du suivi en découlant.

6. Conservation des dossiers

Tous les dossiers relatifs aux plaintes ainsi que les documents démontrant le suivi sont confidentiels et conserves au niveau de l’archive Microfinanza. Seule la personne désignée, la personne habilitée à̀ agir en son absence ou la personne propriétaire de l’accès à ces documents ont l’accès à l’archive.

Complémentarités et synergies

Synergies et effet levier

Le programme TRACE vient en complément et en catalyseur des dispositifs existants, en particulier pour faciliter l’accès au financement des entreprises (lien PME – IF), mais aussi pour améliorer les services d’approvisionnement (lien PME – producteurs), les services fournisseurs d’équipements et intrants (lien PME – fournisseurs) et l’appui conseil (lien PME – prestataires de services, coachs). En vue de la durabilité et de la maximisation de l’impact en termes d’emplois directs et indirects maintenus ou créés, les partenariats et le dialogue sont donc indispensables à la réussite du programme.

L’assistance technique consiste à former et accompagner les bénéficiaires dans l’élaboration de requêtes de financement (y compris : plans d’affaires), dans la conception et la préparation de projets d’investissement, dans la recherche de financement en don et crédit, ainsi que dans l’accompagnement dans la mise en œuvre de ces projets.

Pour pouvoir bénéficier de la contribution TRACE, le projet d’investissement doit donc obtenir un crédit auprès d’une institution financière (toutes catégories confondues[1]). L’objectif pour TRACE est d’avoir un effet levier : en cofinançant à 30% un projet durable et générateur d’emploi, le programme escompte faciliter des investissements conséquents (1,2 M$ devraient permettre de mobiliser 4 M$ de financements). Le lien entre le secteur privé et les institutions financières sera renforcé : le dispositif permet au porteur de projet de consolider sa requête de financement, et de rassurer l’institution financière, tant sur le plan financier (contribution aux fonds propres) que technico économique (accompagnement du coach et financement des services techniques).

[1] Structures bancaires, institutions de microfinance, sociétés de leasing. Le projet prendra en compte aussi le crédit fournisseur et le crédit client.

Partenariats

Institutions financières et de crédit 

Le consortium Microfinanza – ACK – AGER souhaite donc instaurer en amont, un dialogue avec les institutions financières pour identifier et accompagner les porteurs de projets susceptibles d’obtenir un crédit auprès de ces institutions et donc, d’être éligibles à la contribution du fonds TRACE.

Il n’y a pas d’exclusivité : le porteur de projet conserve le choix de l’institution financière, et le consortium favorise le matching entre porteurs de projets et institutions financières grâce à la plateforme Tamweeli.tn.

Les fournisseurs d’intrants et équipements agricoles pouvant proposer des solutions de crédit fournisseur, les sociétés de leasing, ainsi que les groupements de producteurs fournisseurs des entreprises, pourront être mobilisés au cas par cas.

Partenaires institutionnels nationaux et locaux

Qu’ils soient publics (agences de développement, CRDA, APIA, autorités, etc.) ou privés (organisations professionnelles, chambres de commerce, centres d’affaires, etc.), ces partenaires sont implantés localement et connaissent les acteurs et les entreprises sur leur territoire.

Ils peuvent donc contribuer à identifier les porteurs de projet déjà avancés et éligibles à la contribution TRACE, et peuvent aussi relayer la communication afin d’atteindre plus largement les publics cibles. D’autres partenaires nationaux et internationaux seront également informés des opportunités afin de mettre en valeur toute opportunité de collaboration et mise en synergie.

De la même manière, les projets d’appui aux entrepreneurs et aux jeunes, tels que Agripreneur2.0 (GIZ) ou d’autres dispositifs financés par des bailleurs (UE, AFD, coopération italienne, etc.) sont susceptibles de disposer de bases de données d’entrepreneurs potentiellement éligibles au programme TRACE.

Partenaires techniques

Le centre d’affaires privé implanté à Bousalem, « North Solutions Coworking ». Ce centre assurera une permanence en jours ouvrables pour accueillir des porteurs de projets, qui seront ensuite orientés vers l’UGP et les coachs pour être accompagnés à l’élaboration de leur requête de financement, sous réserve de leur éligibilité.

Les locaux serviront de base à l’UGP lors de ses missions, et de lieu de travail entre coachs et porteurs de projet pour élaborer les requêtes de financement. Les mêmes locaux seront utilisés pour des réunions ou des séances d’information, et de formation des coachs et des porteurs de projet.

Le centre d’affaires public implanté à Jendouba, sous l’égide de la CCINO. Ce centre spécialisé dans l’accompagnement des jeunes entrepreneurs, pourra servir de relais sur le terrain pour identifier des porteurs de projet potentiels.

Middle East Investment Initiative MEII est une organisation à but non lucratif qui œuvre en faveur de l’inclusion financière des PME en Tunisie et dans la région MENA. Dans ce cadre, MEII a mis en place le programme TAMWEELI destiné aux petites et moyennes entreprises tunisiennes (PME). Le programme Tamweeli repose sur deux grands volets, d’une part Tamweeli ASSIST, qui consiste à l’appui à l’amélioration de communication et gestion financière et comptable des PME en les équipant avec un logiciel de tenu de comptabilité ou de gestion commerciale adapté, puis en les accompagnant dans l’utilisation de ce nouvel outil et dans la compréhension générale de ses données financières ; et d’autre part Tamweeli PLATFORM, premier portail digital pour mettre en lien les acteurs de l’offre et de la demande de financement en Tunisie.  La plateforme Tamweeli.tn sera utilisée pour faciliter le matching entre les porteurs de projet accompagnés et les institutions financières.

Manuels de programme

Dans la section ci-dessous sont disponibles les manuels suivants du programme pour consultation et téléchargement

PROCEDURE DE GESTION DE LA MAIN D’ŒUVRE & CONDITIONS DE TRAVAIL (PGM)

Le but des PGM est de définir les bonnes pratiques dans la gestion et protection du personnel de santé et de tous les travailleurs associés à la mise en œuvre du projet.

PLAN DE MOBILISATION DES PARTIES PRENANTES (PMPP)

 

Le plan de mobilisation des parties prenantes fournit des moyens permettant d’évoquer leurs préoccupations et mettre en place un dispositif permettant d’y répondre et de les gérer.

CADRE DE GESTION ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE (CGES)

Le CGES énonce les responsabilités de l’équipe en matière d’évaluation, de gestion et de suivi des risques et effets environnementaux et sociaux associés au projet.

PLAN D’ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ET SOCIAL (ESCM)

Le manuel contient un résumé des mesures et actions importantes pour atténuer les risques et impacts environnementaux et sociaux potentiels du projet.